• Influenza aviaire : Passage en risque élevé sur l’ensemble du territoire métropolitain


Communiqué de presse de la Préfecture de Loire-Atlantique du 24 janvier 2017 : Un cas d’influenza aviaire hautement pathogène H5N8 confirmé dans la faune sauvage sur la commune de Vair-sur-Loire.

Actualité du 24 janvier 2017

Un cas d’influenza aviaire hautement pathogène a été confirmé le 23 janvier 2017 sur un cygne tuberculé sauvage, trouvé mort le 17 janvier 2017, sur la commune de Vair-sur-Loire (Saint-Herblon – 44).

Ce cas révèle la présence du virus sur le territoire et nécessite la mise en place de mesures de protection afin d’éviter la dissémination du virus dans les élevages.

Un arrêté préfectoral de zone de contrôle temporaire a été pris le 24 janvier 2017 par le préfet de la Loire-Atlantique, qui concerne les communes d’Ancenis, La Roche-Blanche, Mésanger, Saint-Géréon et Vair-sur-Loire (Anetz et Saint-Herblon).
Dans ces communes, afin de limiter la diffusion du virus, les mesures suivantes s’appliquent à tous les détenteurs particuliers de volailles :
- le confinement des volailles en basses-cours pour éviter tout contact avec les oiseaux sauvages ;
- la surveillance quotidienne de l’état de santé des oiseaux et signalement immédiat à un vétérinaire
de toute mortalité anormale ;
- le recensement des basses-cours en mairie.

En parallèle, des mesures de renforcement des contrôles ont été mises en place dans les élevages des professionnels.
Compte tenu du caractère hautement contagieux et diffusible pour les volailles du virus de l’influenza, les déplacements de loisirs doivent être évités dans les zones rurales concernées par la gestion de l’épizootie.

Les mesures seront levées lorsque toutes les conclusions des enquêtes épidémiologiques et des visites vétérinaires dans les élevages professionnels seront favorables.

Enfin, il est rappelé que ce virus ne présente aucun de risque pour la santé humaine.


Actualité du 9 décembre 2016

Après la découverte de cas de grippe aviaire sur des oiseaux migrateurs en Europe, le ministère de l’Agriculture considère désormais comme « élevé » le risque de grippe aviaire dans les territoires, classés par arrêté ministériel, « zones écologiques à risque particulier ».

Les éleveurs de volailles doivent appliquer des mesures de biosécurité renforcées pour lutter préventivement contre l’épizootie de grippe aviaire :

PDF - 119.3 ko
Détails de l’ensemble des mesure de sécurité

Influenza aviaire : Suivi des foyers en France

Mise à jour effectuée le 26 janvier 2017



Mairie de La Grigonnais - 3, rue de l’abbé Merel - 44170 La Grigonnais
Tel : 02 40 51 36 61 / Fax : 02 40 51 31 71 / mairie@lagrigonnais.fr
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30 - Fermé le jeudi

Mentions légales - Site fonctionnant sous Spip